resa

ADOUR CRÉDITS Conseil et Courtage, spécialiste du courtage en crédit immobilier sur le secteur Anglet-Bayonne-Biarritz, Pays Basque (64) & Landes (40).

Titulaire d'une maîtrise en droit privé et disposant d'une expérience professionnelle de près de trente années dans le milieu bancaire et financier, dont vingt de spécialisation dans le crédit immobilier, j'exerce aujourd'hui de façon indépendante le métier de courtier en opérations de banque (financements et refinancements immobiliers). J'interviens en qualité d'intermédiaire en opérations de banque et services de paiement conformément aux articles L.519-1 du code monétaire et financier (CMF).

Ma capacité professionnelle est validée par mon inscription au registre de l'ORIAS (n° 13002771). Je suis inscrite au registre du commerce et des sociétés de Bayonne (64) : n° 514 605 484 00021.

L'activité d'intermédiaire en opérations de banque et services de paiement impose également d'avoir souscrit une assurance en responsabilité civile professionnelle.

Mon métier se pratique au travers de conventions de partenariat signées avec un grand nombre d'établissements bancaires et financiers dont la liste figure sur mon mandat de courtage.

Si vous me sollicitez pour rechercher ou mettre en place un financement immobilier dans le cadre d'un projet précis, un mandat de recherche de financement (mandat de courtage) devra obligatoirement être signé afin de fixer le cadre et les conditions de ma mission.

 

 

La commission due au courtier en financements immobiliers pour la réalisation de son mandat est librement déterminée par celui-ci et doit figurer très précisément dans ce document contractuel.

La tarification du courtier en financements immobiliers doit être affichée visiblement dans son local professionnel.

Néanmoins, aucune somme ne peut être exigée à quelque titre que ce soit et perçue par le courtier en financements immobiliers avant l'obtention par son client du ou des prêts sollicités.

En effet, dans le cadre de l'activité de courtier en crédits immobiliers, la loi Murcef, destinée à assurer la protection des candidats au crédit, doit s'appliquer de façon stricte et sans aucune exception.

Ainsi, il est clairement stipulé à l'article L. 321 –2 du code de la consommation, inséré par la loi nº 2001-1168 du 11 décembre 2001, JO du 12 décembre 2001 :

"Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent."

Le règlement de la commission ne sera donc effectué qu'après constatation de la mise en place du ou des crédits immobiliers et déblocage des fonds, en partie ou en totalité, par le prêteur.

Mon métier